Chambre du jour

Pendant la journée, la « Chambre du jour » (Daghkamer), avec sa vue imprenable sur l’Oudezijds Voorburgwal, était la pièce à vivre de la famille Hartman. La nuit, elle servait de chambre à coucher. Le lit clos existe encore, à gauche de la porte. Quand Jan Hartman acheta cette maison en 1661, il avait quarante-deux ans et était marié et père de cinq enfants.

La restauration de la pièce a entre autres consisté à reconstituer les tapisseries d’origine. Un travail difficile, car pratiquement aucun spécimen de ce type d’étoffe précieuse n’a survécu aux Pays-Bas jusqu’à notre époque. Pour parvenir à une reconstitution aussi fidèle que possible de la pièce, les restaurateurs se sont inspirés du château de Skokloster en Suède, construit entre 1654 et 1676, dont les tapisseries encore intactes ont servi de modèle aux nouveaux exemplaires de la Daghkamer. Les tapisseries sont fixées au moyen de clous, ce qui permet de les enlever facilement des murs, exactement comme au temps du Siècle d’Or. 

L’escalier de la Daghkamer se caractérise par des marches tant concaves que convexes. Il s’agit d’un des escaliers originaux en chêne du dix-septième siècle.