Deuxième maison sur l’arrière

Dès sa consécration en 1662, Ons’ Lieve Heer op Solder a toujours eu son propre prêtre. Jusqu’en 1887, cette maison lui était dévolue et cette pièce était probablement sa pièce à vivre et sa chambre à coucher. Petrus Parmentier fut le premier à y habiter.

Pour l’époque, la maison sur l’arrière était luxueuse, ce dont témoigne le sol en marbre, que son ami Jan Hartman, qui lui louait la maison pour deux cent cinquante florins par an, fit poser dans cette pièce. Ce sol en marbre est encore visible aujourd’hui.

Hartman était disposé à laisser le prêtre habiter sa maison ad vitam æternam, puisque, sur son lit de mort, il déclara dans un codicille que Parmentier pouvait utiliser les maisons et l’église aussi longtemps qu’il le souhaitait. Malheureusement, les choses ne se passèrent pas comme prévu. Hartman mourut en 1668 à l’âge de quarante-neuf ans, laissant des dettes considérables. Quelques années plus tard, la situation financière s’était tellement dégradée que la famille Hartman se vit contrainte de vendre les maisons. Petrus Parmentier dut déménager.