Entre-chambre

Les fidèles empruntaient l’escalier vers l’église au grenier pour y assister à la messe.

Lors de la construction de l’escalier, il restait encore suffisamment d’espace à cet étage pour aménager une pièce supplémentaire dans l’entresol : l’« entre-chambre » (Tussenkamer). Un lit clos peut être aperçu par la fenêtre, mais il est probable que la pièce ait également servi à vivre et à travailler. 

Aujourd’hui, des centaines de visiteurs empruntent chaque jour cet escalier qui, au cours du siècle dernier, a vu probablement 1,2 million d’autres personnes gravir ses marches. Celles-ci étaient usées et certaines avaient été recouvertes de nouvelles planches. Aujourd’hui, une partie des marches d’origine est à nouveau visible, la section intermédiaire de chaque marche ayant été consolidée par du bois neuf.